VOUFFO, Bergenie

Doctorante en histoire contemporaine
Contact

> Structures de rattachement :
École doctorale : Économie, organisations, société - ED 396 -
Laboratoire : UMR 8533 - Institutions et dynamiques historiques de l'économie et de la société (IDHES)

Thèse


"Apogée et chute des coopératives de café à l’Ouest-Cameroun, 1931–1980"
Directeur de thèse : Patrice Baubeau | université Paris Nanterre, IDHE.S (UMR 8533)

Résumé de la thèse
Cette recherche entend fournir une analyse approfondie sur l’histoire des coopératives de café pendant et après la colonisation à l’Ouest Cameroun, en mettant l’accent sur les facteurs qui ont façonné leur formation et sur la dynamique qui a influencé leur travail. En effet, étant quasi absente sur le marché mondial du café dominé par le Royaume-Uni, la France s’invite à la conquête de parts du marché international du café par la mobilisation générale de la Métropole, négociants et consommateurs pour la cause du café arabica du Cameroun. Les coopératives sont initialement créées par l’administration coloniale pour former les paysans, organiser le travail et structurer le secteur caféicole afin de produire en quantité un café qui respecte les normes internationales. Les débuts prometteurs de ces institutions fédératrices sont le résultat d’interactions complexes entre colons, chefs traditionnels, notables, paysans, colporteurs, fonctionnaires indigènes. Jusqu’à l’indépendance du Cameroun en 1960, c’est l’administration coloniale qui mène le jeu : les coopératives sont avant tout un outil de contrôle et de renforcement de l’emprise du pouvoir colonial. Après l’indépendance, toutes les coopératives fusionnent pour ne former qu’une seule : l’UCCAO. L’UCCAO n’est pas une institution publique mais c’est désormais l’Etat qui « conduit le jeu », il pense et l’UCCAO agit. Il fixe le prix au producteur et le barème des coûts de commercialisation, soutient la production suivant le comportement du marché. Après la chute du café dans le marché à terme, le désengagement de l’Etat (exposant les producteurs locaux directement au marché international), l’UCCAO a renégocié ses rapports avec l’Etat. L’étude de ces interactions complexes d’une part entre l’administration coloniale et les coopératives et d’autre part entre l’Etat camerounais et l’UCCAO est au centre de ce travail.


Mots clés
Café, Coopératives, Ouest-Cameroun

Thématiques de recherche

- Naissance des coopératives de café à l’Ouest Cameroun
- Raisons de l’apogée des coopératives de café à l’Ouest Cameroun
- Raisons de la chute des coopératives de café à l’Ouest Cameroun

Domaines de recherche de l'IDHE.S

- Domaine 1. Travail. Entreprises, professions, professionnalisation
Travail gratuit et prix du travail : valeur(s) et institutions
Espaces de travail et mobilités professionnelles

- Domaine 2.
Savoirs. Capacités, formation, innovations
La construction critique des savoirs

Dynamiques de recherche
Échelles d’action, de perception, de représentation
Inégalités
Action publique

 
 

Mis à jour le 22 juillet 2020