LOYER, Elie-Benjamin

Doctorant et ATER en histoire contemporaine
Fellow de l’Institut Convergence Migration, département INTEGER

Contact


> Structures de rattachement :
École doctorale : Économie, organisations, société - ED 396 -
Laboratoire : UMR 8533 - Institutions et dynamiques historiques de l'économie et de la société (IDHES)

Thèse


Les migrants devant la justice française (années 1880-années 1930), sous la direction de Philippe Rygiel.


Résumé
Délinquance et étrangers, l’association est ancienne et nourrit des fantasmes répétés, renouvelés et cristallisés sur un temps long. Au-delà des différences nationales et des évolutions conjoncturelles, l’étranger effraie, par sa morbidité comme par sa criminalité, il est suspecté de troubler l’ordre social, de le menacer de corruption. En rester aux représentations, c’est d’une certaine manière prendre la délinquance comme un simple écart à la règle, édictée dans toute sa rigidité par les codes napoléoniens. La délinquance est pourtant avant tout un processus social, une construction sociale dont Michel Foucault nous a indiqué les principaux ressorts en insistant sur le terme d’"illégalismes". Si le Code est l’arbitre du permis et du condamnable, du licite et de l’illicite, il n’est pas maître des multiples nuances, des mille variations qui naissent des contraintes de la société et de l’économie, aussi bien que de l’indétermination des hommes. Dans le cas des étrangers, ces multiples nuances se révèlent particulièrement intéressantes, parce qu’elles permettent de poser la question de la présence étrangère en France autrement qu’avec les seuls termes de xénophilie et de xénophobie, alternative indépassable et toujours mouvante ; au contraire, ils rendent sensible le jeu étroit entre l’État qui édicte la loi, la demande sociale et l’opinion largement soumises au contexte, les magistrats et les prévenus. Pour saisir au mieux ces évolutions, on combine l’étude quantitative des dossiers correctionnels et des statistiques disponibles pour les départements de la Seine et de la Marne, avec une approche par les dispositions légales et un travail sur les archives policières et de gendarmerie disponibles (essentiellement procès-verbaux et registres de procès-verbaux, appelés à Paris les "mains courantes").

Mots clés

étrangers, migrants, justice, pratiques policières, Troisième République, délinquance

Thématiques de recherche

- histoire sociale des migrations
- histoire de la justice et des pratiques judiciaires
- histoire des polices et des pratiques policières


Domaines de recherche de l'IDHES
- Domaine 2. Savoirs. Capacités, formation, innovations

Dynamiques
- Échelles d’action, de perception, de représentation
- Action publique


Organisations de manifestations scientifiques

Publications

Comptes rendus d'ouvrages
- Loyer Élie-Benjamin, « [Compte rendu d’ouvrage] Anne Rothenbühler, Le baluchon et le jupon. Les Suissesses à Paris, itinéraires migratoires et professionnels (1880-1914), Neuchâtel, Alphil-Presses universitaires suisses, 2015, 326 pages », Le Mouvement Social, nᵒ 258, 28 avril 2017, p. 140‑141.

- Loyer Élie-Benjamin, "Leslie Page Moch, The Pariahs of Yesterday : Breton Migrants in Paris, Durham, Duke University Press, 2012, 255 p.", Le mouvement social, 2015.

- Loyer Élie-Benjamin, "Sandrine Sanos, The Aesthetics of Hate", Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2014, mis en ligne le 13 août 2014.

Traductions
Guéné Hélène, « The Art of the Tray, between handicraft, industry and leisure », in Flavia Nessi et Myrto Hatzaki (dir.), Rituals of Hospitality, Ornemented Trays of the 19th century in Greece and Turkey, traduit par Élie-Benjamin Loyer et Loriane Verraz-Pinet, Athènes : Melissa Publishing House, 2013, p. 165‑201.


Communications

- Loyer Élie-Benjamin, « Expelling Foreigners : A Century of Immigration Control Trough deportation », European Social Science History Conference (ESSHC), Belfast, Queen’s University, 6 avril 2018.

- Loyer Élie-Benjamin, « La “Reconstitution” des régions dévastées et la main d’œuvre étrangère, un défi immense entre État et initiative privée (1914-1933) », colloque « Architecture et urbanisme après la Grande Guerre. La reconstruction en Lorraine et dans le Grand Est  », Nancy, muséum aquarium de Nancy, 4 octobre 2017.

- Loyer Élie-Benjamin, « An almost forgotten border? French-Italian Border from disregard to concern (1861-1939) », colloque « Les frontières dans l’espace alpin », Innsbruck, université d’Innsbruck, 20 septembre 2017.

- Loyer Élie-Benjamin, « Du réfugié à l’indésirable : que doit faire la Justice des heimatlos dans l’entre-deux-guerres ? », journée « L’Europe au miroir : un siècle de représentation des réfugiés », Paris, Musée national de l’Histoire de l’immigration, 28 avril 2017.

- Loyer Élie-Benjamin, « Les délits d’immigration devant les tribunaux correctionnels en France » (1880-1938) », séminaire doctoral, Nanterre, université Paris Nanterre, 20 juin 2016.

- Loyer Élie-Benjamin, « Chiffres de la justice, chiffres du crime, chiffres de la police : pratiques concurrentes de comptage administratifs », séminaire 19/20, Paris, université Paris 1 La Sorbonne,  17 juin 2016.

- Loyer Élie-Benjamin, « Controlling Immigration Through Crime ?  France 1880-1938 », The 11th European Social Science History Conference (ESSHC 2016), Valence, université de Valence,  2 avril 2016.

- Loyer Élie-Benjamin, « Les justiciables étrangers devant le tribunal correctionnel de Châlons : base de données et exploitation », séminaire « L’histoire et l’historien.ne face au quantitatif », Paris, ENS, 31 mai 2016.



Mis à jour le 18 mai 2018