• Colloques,

La fin d’un monde ? Salariat, syndicats et politiques du travail face aux réformes libérales

Publié le 10 juillet 2018 Mis à jour le 16 juillet 2018

Journées d’études organisées par le Réseau Thématique 18 «Relations professionnelles » de l’Association Française de Sociologie et le Groupement d’Intérêt Scientifiques GESTES.

Date(s)

du 6 septembre 2018 au 7 septembre 2018

Lieu(x)
MSH Paris Nord
20, avenue George Sand
93210 La Plaine Saint-Denis France + Google Map

Métro ligne 12 : « Front populaire », accessible aux personnes à mobilité réduit.

PRÉSENTATION

2008–2018. En une décennie, les relations professionnelles en France ont davantage changé qu’en un demi-siècle, suivant de près des transformations similaires observées ailleurs dans le monde.

Depuis 2008, les syndicats sont en campagne électorale permanente, les entreprises sont devenues les lieux privilégiés de la négociation collective, les « ordonnances Macron »redéfinissent la représentation du personnel… Cette révolution aux accents libéraux se déroule par ailleurs dans un monde du travail qui se transforme en profondeur en France et dans le monde : la globalisation, le digital et les plateformes, la robotisation, les micro-tâches, les métiers qui disparaîtront et apparaîtront dans les prochaines années, sont autant d’exemples qui bousculent les syndicats, les patronats et l’État, ainsi que les systèmes collectifs de protection mis en place après- guerre.

De nouveaux enjeux apparaissent dès lors pour les travailleurs/euses et les syndicats confrontés à la fragilisation et à la mise en cause des corps intermédiaires. Des résistances nouvelles apparaissent, parfois là où on les attend le moins. Les organisations syndicales expérimentent de nouvelles pistes de luttes et de solidarités, tout en continuant d’assurer la défense des secteurs traditionnels et leurs rôles institutionnels.

Les journées des 6 et 7 septembre 2018 réuniront de nombreux/euses chercheurs/euses, expert/es et acteur/rices sociaux/les pour revenir sur cette décennie qui a changé le paysage des relations professionnelles à la fois en France et dans d’autres pays confrontés à des problématiques analogues. Dans un contexte de « réformes » effrénées, ces deux journées proposeront d’accorder le temps de la réflexion avec les présentations de travaux récents, des tables rondes et des échanges sur les enjeux actuels des relations professionnelles.


PROGRAMME

 

JEUDI 6 SEPTEMBRE 2018

9h  Accueil

9h30-11h Ouverture inaugurale

Roland Erne, professeur  de sociologie à la chaire Jean  Monnet  sur l’intégration européenne et les relations professionnelles, UCD  Dublin
La  politique du travail et la nouvelle gouvernance économique européenne

 

11h-12h30 Les  classiques revisités : négociation, branche, temps de travail, élections
Présidence – discussion : Michèle Tallard,  sociologue, HDR, chercheure associée à Paris-Dauphine, IRISSO

Élodie Béthoux, maitresse de conférences en sociologie, ENS Paris-Saclay, IDHES
Les trois registres du dialogue social. Politiques, polémiques, pratiques

Yolaine Gassier, doctorante en science politique CHERPA  – IEP d’Aix-en-Provence
Faire parler les TPE  :  du projet syndical à la construction d’un syndicalisme de projets. Analyse d’une mise en participation territoriale des représentants de TPE

Catherine Vincent, sociologue, chercheure à l’IRES
Interventions des CE sur les décisions stratégiques des entreprises: niveaux pertinents et enjeux

 

13h30 – 14h45 Les classiques revisités : négociation, branche, temps de travail, élections
Présidence – discussion : Annette Jobert, directrice de recherche émérite, ENS Paris- Saclay, IDHES

Pauline Grimaud, doctorante en  sociologie, Sciences Po Paris, CSO
Les négociations autour du temps de travail :  entre réalité sociale grandissante et renouvellement du regard sociologique

Juan Sebastian Carbonell, doctorant en sociologie, ENS-Jourdan-CMH
Signer ou ne pas signer : ce que les plans de compétitivité font au syndicalisme

Samuel  Zarka, doctorant en sociologie, CNAM, LISE
Syndicalisme et para- syndicalisme,  la recomposition des acteurs de la mobilisation dans  le  cinéma et l’audiovisuel en France

 

15h-17h Des relations professionnelles aux politiques du travail : controverses et échanges disciplinaires
Table-ronde
Présidence-discussion :  Jacques Freyssinet,  ancien professeur d’économie, université Paris 1

Rémi Bourguignon, maître de conférences en sciences de gestion, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, IAE
Noélie Delahaie, économiste, chercheure à l’IRES
Baptiste Giraud, maître de conférences en science politique, université de sciences économiques et de gestion d’Aix-Marseille, LEST et Karel Yon chargé de recherche en science politique, université Lille 2, CERAPS
Odile Join-Lambert, professeur  des  universités en histoire, université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, PRINTEMPS
Morgan Sweeney, maître de conférences en droit privé, université Paris Dauphine, IRISSO

 

 

VENDREDI 7 SEPTEMBRE 2018

8h45 Accueil

9h15-10h45 À la recherche des relations professionnelles : bilans et perspectives académiques  du RT18
Présidence – discussion : Mara Bisignano, chercheur rattachée à l’université Paris Ouest,  IDHES
et Camille  Dupuy, maîtresse de conférences en sociologie, université de Rouen, DySoLa

Jean-Michel Denis, professeur des universités en sociologie, université de Paris Est, LATTS
Michel Lallement, professeur des universités en sociologie, CNAM-LISE
Frédéric Rey, maître de conférences en sociologie, CNAM-LISE
Arnaud Mias, professeur des universités en sociologie, Paris Dauphine, IRISSO

 

11h-13h Des conflits toujours en grève ?
Présidence – discussion : Jean-Michel Denis, professeur des universités en sociologie à l’université de Paris Est,  LATTS

Robin Foot, doctorant en sociologie, université de Paris Est,  LATTS
Syndicalisme et acteur réseau, autour du tramway

Cyrine Gardes, doctorante  en  sociologie, centre  G.  Simmel ,  EHESS
Quelles formes de résistances dans le low-cost du bricolage ? Une lutte pour se réapproprier la polyvalence

Cristina Nizzoli, sociologue, chercheure  à l’IRES
Renouveau  syndical :  enjeux, stratégies et pratiques

Jean Vandewattyne, chargé de cours, UMONS  et ULB
Rien ne nous est donné : la grève ouvrière dans la capitale de l’Europe

 

14h  – 15h30 Représenter les travailleurs/ses, malgré tout ?
Présidence – discussion : Claude Didry, directeur de recherche, ENS-Jourdan-CMH

Tristan Haute, doctorant en science politique, université de Lille 2, CERAPS
Faire une sociologie électorale des élections professionnelles :  discuter les méthodes et concepts

Aline Bingen et Maria-Cecilia Trionfetti, chargées de recherche, université Libre de Bruxelles, centre de recherche Metices
Travailler n’importe quand et n’importe où :  quels défis pour les syndicats dans la protection et la prévention des risques professionnels ?

Antoine Rouillard-Perain, doctorant en sociologie, Sciences-Po, OSC
Évidement du lien salarial et recomposition des groupes socio-professionnels : le cas de la sous-traitance dans les services

 

15h45 – 17h  Saisir le  monde syndical au travail
Table-ronde
Présidence – discussion : Baptiste Giraud, maître de conférences en science politique, université de sciences économiques et de gestion d’Aix-Marseille,  LEST

Léo Reynes et François Reyssat, consultants dans le cadre d’expertises pour les CHSCT Louis Marie Barnier, chercheur associé  au LEST-Aix-Marseille-université-CNRS et formateur syndical
Thierry Rochefort, professeur associé, université Jean Moulin, Lyon 3, IAE DE LYON (sous réserve)
Marie Meixner, experte CE, Syndex

 

COMITÉ SCIENTIFIQUE

Mara Bisignano, Hervé Champin, Jean-Michel Denis, Marnix Dressen, Camille  Dupuy, Alexandra Garabige, Baptiste Giraud, Pauline Grimaud, Cécile Guillaume, Donna Kesselman, Arnaud Mias, Cristina Nizzoli, Rémy Ponge, Maxime Quijoux, Fréderic Rey, Tessa Tcham, Jean Vandewattyne, Catherine Vincent, Karel Yon.



 


Mis à jour le 16 juillet 2018