• Séminaire / Formations,

Algérie, XIXe-XXIe siècles. Nouveaux terrains, nouveaux objets

Publié le 22 septembre 2021 Mis à jour le 22 octobre 2021

Né du constat d'un paradoxe entre le grand dynamisme de la recherche sur l'Algérie contemporaine, qui ne cesse de se renouveler depuis une vingtaine d'années, et l'absence d'un rendez-vous francilien régulier, ce séminaire doit permettre aux spécialistes de l’Algérie contemporaine de se rencontrer ou se retrouver pour présenter et discuter leurs travaux en cours.

Date(s)

du 24 novembre 2021 au 22 juin 2022

17 h - 19 h
Lieu(x)
Bâtiment Weber, salle 2 et par visioconférence.

Une inscription préalable est nécessaire pour assister à chaque séance du séminaire via le formulaire suivant : https://forms.gle/w9mubXmdw8LZk7mZ9

Visioconférence
Le lien sera envoyé par mail aux inscrit.es qui souhaiteraient le suivre à distance.

Présentation

Né du constat d'un paradoxe entre le grand dynamisme de la recherche sur l'Algérie contemporaine, qui ne cesse de se renouveler depuis une vingtaine d'années, et l'absence d'un rendez-vous francilien régulier, ce séminaire doit permettre aux spécialistes de l’Algérie contemporaine de se rencontrer ou se retrouver pour présenter et discuter leurs travaux en cours.
L’objectif de ce séminaire est d’offrir aux chercheuses et chercheurs un lieu pour présenter les premiers résultats d'une enquête, la découverte de matériaux, l'exploration de nouvelles méthodes ou de nouveaux terrains. Il entend constituer un espace de rencontre pluridisciplinaire tourné vers la connaissance de l'Algérie contemporaine, dans la diversité des enjeux qui la traversent. Le séminaire ne se limitera pas à la période coloniale, ni à la guerre d’indépendance, pour s’ouvrir également aux périodes moderne et postcoloniale. Il n’enfermera pas non plus l’Algérie dans un face à face avec la France, pour esquisser, autant que possible, des liens et des comparaisons avec les autres pays du Maghreb, le monde arabe ou l’Afrique subsaharienne. La maîtrise de corpus plurilingues sera la bienvenue.
 

Comité d’organisation

Raphaëlle Branche | université Paris Nanterre, ISP
Victor Delaporte | université Paris Nanterre, ISP
Claire Fredj | université Paris Nanterre, IDHES
Lydia Hadj-Ahmed | université Paris Nanterre, ISP
Malika Khobeizi | université Paris Nanterre, ISP
Annick Lacroix | université Paris Nanterre, IDHES
Fanny Layani | université Paris Nanterre, ISP
Hugo Mulonnière | université Paris Nanterre, ISP
Manon Walin | université Paris Nanterre, ISP
 

Programme

Mercredi 20 octobre 2021, salle 1

Augustin Jomier
Renouveler notre lecture de la société coloniale en Algérie : que nous disent les sources islamiques ?
 

Mercredi 24 novembre 2021

Malika Rahal
Faire de l'histoire en collectant des vies ? Autour d'une histoire populaire de l'année 1962 en Algérie
 

Mercredi 15 décembre 2021

Amar Mohand-Amer
1962 vu d’Algérie
 

Mercredi 19 janvier 2022

Chloé Rondeleux
Quand les journalistes algériens prennent la parole : saisir ces sources hétérogènes pour écrire une histoire de la profession
 

Mercredi 16 février 2022

Isabelle Grangaud
Dâr al-fuqarâ', une institution charitable à Alger en 1850
 

Mercredi 16 mars 2022

Baptiste Mollard
De l'"exode" colonial à une émigration de travailleurs sous le contrôle d'un État indépendant : l'encadrement des départs de l'Algérie vers la France (1955-1973)
 

Mercredi 13 avril 2022

Emmanuel Blanchard
Pétitions et pétitionnaires algériens (Azazga-Paris-Alger, années 1930)
 

Mercredi 18 mai 2022

Jim House
Analyse comparative du rôle et de la place des bidonvilles d'Alger et de Casablanca dans les mobilisations pour l'indépendance, années 1930 – 1960
 

Mercredi 22 juin 2022

Thierry Guillopé - « Loger pour coloniser ? Une histoire de l'habitat social en Algérie des années 1920 aux années 1960


 

Mis à jour le 22 octobre 2021