• Séminaire/Journée d'études,

Approches empiriques de l’exploitation

Publié le 19 septembre 2018 Mis à jour le 19 novembre 2018

Séminaire organisé par l'IDHE.S

Date(s)

du 24 janvier 2019 au 9 mai 2019

13 h 30 - 16 h 30
Lieu(x)
Bâtiment W (Max Weber)
2e étage, salle 221

Sauf la séance du 15 novembre 2018 :
Rez-de-chaussée, salle 2
L’objectif de ce séminaire est de repenser la notion d’exploitation à partir de recherches empiriques menées par des sociologues et des anthropologues. Il se propose de mettre à l’épreuve du terrain, et notamment de différents terrains contemporains (la mode, internet, les mines, la migration…), les différentes approches marxistes et féministes de l’exploitation. Il invite à les discuter, les confronter, les critiquer à partir de cet ancrage empirique.

ORGANISATION
Giulia Mensitieri | Université Paris Nanterre, IDHE.S
Maud Simonet  | CNRS, Université Paris Nanterre ; IDHE.S


PROGRAMME
Jeudi 15 novembre 2018
Giulia Mensitieri | Université Paris Nanterre, IDHE.S et  Maud Simonet  | CNRS, Université Paris Nanterre ; IDHE.S
Pourquoi une approche empirique de l’exploitation ?

Jeudi 24 janvier 2019
Filipe Calvao | Graduate Institute, Geneva
From mining to digital work : new frontiers of unfree labor

Jeudi 4 avril 2019
Brooke Erin Duffy | Cornell University
Aspirational labor and the feminization of social media employment (titre provisoire)

Jeudi 9 mai 2019
Sébastien Chauvin | Institut des Sciences Sociales, Université de Lausanne
Le temps de l’exploitation : mobilisation et immobilisation du travail dans l’interim déqualifié aux États-Unis


Mis à jour le 19 novembre 2018