• Séminaire / Formations,

Lignes d'effervescence en sociologie des groupes professionnels

Publié le 25 octobre 2021 Mis à jour le 12 mai 2022

Séminaire de recherche de l’IDHE.S et du département de sociologie de l’université Paris Nanterre.

Date(s)

le 19 mai 2022

10 h 30 - 13 h

ORGANISATION

Valérie Boussard et Charles Gadea | Université Paris Nanterre, IDHE.S


PRÉSENTATION

Dans le travail de tout chercheur, il existe des domaines familiers, dans lesquels une solide expérience a été acquise, et des domaines en cours d’exploration, où des investigations ont été engagées mais n’ont pas encore donné lieu à des connaissances reconnues et stabilisées. Pour le dire à la manière de T. Kuhn, l’activité de recherche comporte des aspects de « science normale » et des points d’effervescence, des pistes dans lesquelles on s’aventure pour aborder un domaine nouveau ou s’essayer à des cadres théoriques inhabituels. C’est à la présentation de tels chantiers, à ces objets ou perspectives à l’état d’esquisse qu’est consacré ce séminaire : l’auteur-e sera invité-e à faire part de ses réflexions, ses choix et ses hésitations, sans cacher les difficultés ou les doutes qu’il rencontre.
Public concerné Le séminaire est conçu à l’attention des étudiant-e-s du master “Études et recherches sociologiques”, des chercheur-e-s de l’IDHE.S, des membres du département de sociologie de Nanterre, mais il est ouvert à l’ensemble des chercheur-e-s et doctorant-e-s intéressé-e-s.


 

PROGRAMME

 

Jeudi 7 octobre 2021

Bâtiment Weber, rez-de-chaussée, salle 2


Jean-Luc Bédard | Université Teluq, CRIMT
Comment pensent les institutions… en temps de crise. Regard sur l’action des professions règlementées au Québec durant la crise du covid-19

La pandémie en cours depuis mars 2020 expose des lignes de fracture tout comme elle ouvre des fenêtres d’opportunités pour des changements. Ceux-ci peuvent être apparus récemment ou constituer l’aboutissement de projets bien antérieurs à la crise. J’illustrerai ceci à partir de l’analyse de l’écosystème de ces professions au Québec, m’inspirant de la perspective d’Abbott (1988), en ciblant particulièrement certaines professions de la santé et du domaine juridique.


 

Jeudi 25 novembre 2021

Bâtiment Weber, 2e étage, salle 221

Olivier Chadoin | ENSAP Bordeaux, Centre Emile Durkheim
Sociologie des architectes et de l’architecture

Après une présentation générale de la profession d’architecte et de ses évolutions récentes, l’intervention se centrera plus spécifiquement sur quelques enjeux contemporains tels que le changement des modes d’exercice, la féminisation et la problématique environnementale.

 

Jeudi 9 décembre 2021

Bâtiment Weber, 2e étage, salle 221

Alizée Delpierre | Sciences Po, CSO
Des domestiques au service des riches. Organisation du travail et travail des corps du personnel de maison

Dans les coulisses de la vie paradisiaque des millionnaires se trouvent des domestiques qui travaillent au quotidien chez eux. Majordomes, gouvernantes, cuisinières, femmes de ménage, nounous, ou encore jardiniers et chauffeurs, constituent un groupe professionnel à la fois hétérogène et mus par une même fonction : celle de répondre de façon très personnalisée aux besoins et aux désirs de leurs employeurs. Cette présentation entre au cœur d’une enquête ethnographique conduite auprès des grandes fortunes et de leur personnel de maison, des agences de placement et des écoles de formation de cette main d’œuvre « haut de gamme », pour analyser en quoi consiste le travail invisible et pourtant astreignant des domestiques. Elle sera l’occasion d’interroger la manière dont se négocient et s’ajustent les relations de domination qui se tissent entre employeurs et employés, au prisme des manières dont les corps des domestiques sont sélectionnés, façonnés, exploités, pour servir.

 

Jeudi 27 janvier 2022

Bâtiment Weber, rez-de-chaussée, salle 2

François Rivière | Université d’Évry, IDHE.S
Professionnalisation, réglementation et « corporatisme » : la filière du cuir en Normandie entre le XIIe et le XVe siècle

La filière du cuir en Normandie compte parmi les exemples les plus anciennement documentés du corporatisme médiéval en Europe, avec la guilde des cordonniers de Rouen au XIIe siècle. Toutefois, ce type d’organisation professionnelle reste très inégalement diffusé jusqu’à la fin du Moyen Âge, alors que d’autres modes de professionnalisation apparaissent de manière plus ordinaire mais souvent moins étudiés du fait de leur discrétion dans les sources. La filière du cuir permet de comparer des groupes professionnels très répandus et de les analyser à l’échelle collective comme individuelle, en interrogeant la pluriactivité courante au Moyen Âge, dans de grandes villes comme Rouen ou dans des bourgs en développement comme Elbeuf.



Jeudi 24 février 2022

Bâtiment Weber, rez-de-chaussée, salle 2 et en visioconférence

Claire Fredj | Université Paris Nanterre, IDHE.S
Les femmes musulmanes dans les professions de santé en Algérie coloniale

Dès le XIXe siècle, le souci d’amener les femmes musulmanes à se faire examiner et soigner dans les dispositifs de santé français conduit à envisager de former des soignantes musulmanes, appelées également à se substituer aux praticiennes traditionnelles, notamment aux matrones accusées d’être à l’origine de forts taux de mortalité infantile. Un petit nombre d’infirmières et sage-femmes seront ainsi formées, surtout après les années 1930. La médecine, quant à elle, ne s’ouvrira aux musulmanes que plus tard, la première thèse ne sera soutenue qu’en 1946.


Participer à la réunion Zoom :
https://us02web.zoom.us/j/86464997097?pwd=QXk1bnpXY2s5YTBwVTdJbkI3b1V2dz09
ID de réunion : 864 6499 7097
Code secret : 838517


Jeudi 10 mars 2022

Bâtiment Weber, rez-de-chaussée, salle 2

Aurore Koechlin | Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CETCOPRA
Mort et renaissance de la gynécologie médicale : quels liens entre mobilisation professionnelle et mobilisation féministe?

La gynécologie médicale, comprise comme le domaine médical qui assure le suivi gynécologique des femmes, centré sur la contraception et la prévention, est une spécialité qui a connu une reconnaissance institutionnelle dans les années 1950 avec l’existence conjuguée d’un service dédié et d’un diplôme spécifique. Contrairement à d’autres pays, elle s’est donc développée avec une réelle autonomie institutionnelle de l’obstétrique et de la chirurgie gynécologique. Pourtant, suite à une réforme de l’internat en 1984, la gynécologie médicale disparaît du cursus universitaire et est alors rattachée à la gynécologie obstétrique. Ce n’est qu’une intense mobilisation professionnelle qui permettra sa ré-introduction en 2003.


Jeudi 21 avril 2022

Bâtiment Weber, rez-de-chaussée, salle 1

Nicolas Tran | Université de Poitiers, HERMA
Les relations sociales dans les associations professionnelles de l’Empire romain

Après avoir présenté dans ses grandes lignes le phénomène associatif romain aux deux premiers siècles de notre ère, on s’intéressera à la manière dont les associations professionnelles servaient les intérêts d’une élite, à l’intérieur du monde du travail. Les dignitaires et leurs groupes familiaux exerçaient un contrôle économique à travers des institutions dont la finalité, considérée en première analyse, relevait de la sociabilité civique.

 

Jeudi 19 mai 2022
Bâtiment Weber, rez-de-chaussée, salle 2

Loïc Mazenc | Institut National Polytechnique de Toulouse, AGIR
Le dualisme du processus de professionnalisation : le cas des chefs de culture du nouveau capitalisme agricole

Cette communication propose de rendre compte des évolutions conjointes d’une profession jusqu’alors oubliée - celle de chef de culture - et d’une organisation où pénètre la force contraignante du capitalisme moderne : la grande entreprise agricole. Par l’étude du dualisme du processus de professionnalisation et ses effets sur le groupe professionnel en question, nous montrerons notamment que les chefs de culture sont des interprètes contrariés du nouveau capitalisme agricole, entre têtes de ponts et "têtes à gnons".



 

Mis à jour le 12 mai 2022